Chapelle du Vieux-Cimetière de Soignies

Soignies

Rue Henri Leroy, 7060 Soignies, Belgique

Classement comme monument et comme site le 15 mai 1949

Le pittoresque vieux cimetière de Soignies, bordant l’enceinte urbaine de 1365 et situé à deux pas de la collégiale, recèle quelques bijoux de l’art funéraire. Désaffecté en 1890, réaménagé peu après, il est aujourd’hui devenu un parc public au sein duquel se trouvent d’anciennes sépultures. Au centre du parc, cette grande chapelle est composée d’un vaisseau unique roman du 12e siècle, bien que remanié par la suite et greffé d’un chœur gothique daté de 1643. L’édifice est surmonté d’un clocheton vide et est orné de diverses belles dalles funéraires encastrées dans les murs extérieurs. À l’intérieur, sous une charpente apparente, les murs étaient autrefois peints et enduits comme l’indique un fragment de peinture murale des années 1440 représentant une Vierge à l’enfant, le commanditaire de l’œuvre, ainsi que son saint patron. Un grand autel en bois de style Renaissance, installé en 1607, est adossé au chevet. La chapelle a été transformée en musée en 1896 afin d’y présenter une partie des collections du cercle royal d’archéologie du canton de Soignies qui voisinent aujourd’hui avec les œuvres d’arts de la chapelle. La création de ce musée et la restauration du sanctuaire, menée entre 1894 et 1896, sont l’œuvre du notaire Amé Demeuldre, fondateur et premier président du cercle d’archéologie.

Institut du Patrimoine wallon