Château de Fayembois à Jupille-sur-Meuse

Liège

Avenue d’Aix-La-Chapelle 60, 4020 Liège (Belgique)

Classé comme monument le 29 mars 1968 et comme site le 21 décembre 1977

Ce château a été construit dès 1625 à la demande de Guillaume Fayen à l'emplacement d'une propriété de l'Église de Liège depuis 1297. Appelé Fayen-bois, du nom de son commanditaire, le bien passe successivement aux familles van der Heyden a Bilsa, Rosen, Thiriart, de la Roussellière et Sépulchre. Démembrée en 1936, la propriété retourne dans le patrimoine de l'évêché de Liège en 1972 puis de la Ville de Liège, déjà en possession d'une grande partie du parc.

De l'ensemble formé par le château et la ferme domaniale ne subsiste que l'ancien corps de logis seigneurial. Ce vaste édifice de plan rectangulaire (22,50 m sur 13,50 m) est érigé en briques et calcaire sur un soubassement de grès. Une tourelle circulaire, adossée à la façade sud-est et coiffée d'une flèche polygonale, abrite l’escalier. La porte, d'allure néoclassique, a été renouvelée durant la seconde moitié XVIIIe siècle. Les fenêtres à croisée et à traverse, dont les appuis, traverses et linteaux se prolongeaient en bandeaux continus, ont été remplacées à la même époque par des baies plus classique.

Le château est restauré de 1993 à 2000 à l'initiative de l’association Promotion des Aînés.  Cette restauration, achevée en 2000, a permis de rétablir l’édifice dans son aspect XVIIe siècle : restitution des baies à croisée, à traverse et à meneau (à  structure métallique) et conservation des rares vestiges de décors datant des XVIIe et XIXe siècles.

Institut du Patrimoine wallon