Cimetière des Fusillés à Andenne

Andenne

Quai des Fusillés, 5300 Andenne, Belgique

Classement comme site le 29 septembre 1993

Le 19 août 1914, l’armée belge fait sauter le pont qui traversait la Meuse à Andenne pour freiner l’avancée des troupes allemandes. Furieuses, celles-ci construisent un pont provisoire et traversent le fleuve le 20 août. S’ensuit le pillage des maisons de la ville. Le lendemain, à 4h du matin, les habitants sont chassés de chez eux et rassemblés sur la place des Tilleuls où les hommes sont séparés des femmes et des enfants. Trois sont fusillés sur place et 214 autres emmenés le long de la Meuse pour y subir le même sort. Les survivants sont chargés d’enterrer les victimes et les femmes de faire disparaître les taches de sang qui jonchaient les rues. Andenne connaît ce jour-là un des pires massacres de civils par l’armée allemande au cours de la Première Guerre mondiale. En mémoire des disparus, le mur contre lequel ils ont été exécutés a été conservé ; il est précédé de parterres de fleurs entourés de pierres portant les noms et âges des victimes. Au centre du mur, une pierre commémorative rappelle le drame et un monument est inauguré le 21 août 1920.

Institut du Patrimoine wallon