Le crossage de rue en Wallonie picarde

Beloeil, Bernissart, Chièvres, Honnelles

Mercredi des Cendres

© Office du Tourisme - Béatrice Caufriez

© Office du Tourisme - Béatrice Caufriez

Le mercredi des Cendres, dans quelques rares localités du Hainaut occidental, a lieu le crossage de rue. Le principe du jeu est le suivant : des tonneaux sont installés devant les cafés du village. Les participants doivent atteindre ces cibles en cognant sur une boule en bois avec un maillet à long manche. L’originalité repose sur le principe de « deux coups en avant, un coup en arrière », les premiers effectués par la première équipe, le deuxième effectué par l’équipe adverse qui tape dans l’autre sens. A chaque partie, on parie sur le nombre de « coups » qu’il faudra pour toucher la cible. La journée est ponctuée par des haltes dans les cafés. Le crossage de rue est réservé à la gente masculine… Il est pratiqué, par exemple, à Chièvres, à Blaton, à Stambruges et à Angre.

© Office du Tourisme - Béatrice Caufriez

  

Musée international du Carnaval et du Masque, Emilie Botteldoorn et Sabine Maüseler, mai 2013