Les fêtes de Wallonie, les Molons de la Royale Moncrabeau et les Echasseurs de Namur

Namur

Le troisième week-end de septembre

Les Fêtes de Wallonie rassemblent chaque année à Namur des dizaines de milliers de personnes, venues le temps d'un week-end célébrer dans la capitale, la culture et l'histoire wallonnes. Un programme festif composé de concerts de tous styles, stands de dégustation (de peket, notamment), vente de jouets et bibelots, animations pour enfants, groupes folkloriques, épreuves sportives, messe en wallon, etc., le tout dans une ambiance bon enfant.


Les Molons

Plus traditionnels, s’y rencontrent également les Molons et les Echasseurs. Les premiers sont un groupe littéraire, philanthropique et humoristique de 40 hommes, fondé officiellement en 1843 dans le curieux but de cultiver l’art du mensonge. A cet effet, un grand concours de minteries est même organisé début septembre. Mais le talent de ces hommes portant tous la même tenue, dont font partie un chapeau conique sur lequel figure le nombre 40 et une grande cape bleue, ne s’arrête pas là : ils sont également chanteurs et musiciens et jouent d’instruments complètement hétéroclites et fantaisistes. Ils sont souvent installés sur un gradin fixe ou roulant qui leur confère encore plus d’originalité. Les Echasseurs sont un autre groupe incontournable des festivités. Ils représentent une des plus anciennes coutumes du folklore namurois, les combats sur échasses étant attestés dès 1411. Les jouteurs de Namur sont répartis en deux groupes, les Mélans et les Avresses.  Au son des tambours qui scandant la bataille, habillés à la mode du XVIIe siècle, ils tentent de faire tomber l’adversaire en l’attaquant, par exemple, des épaules et des échasses.

Combat des échasseurs namurois   © SPW-SG/J.-L. Carpentier

 

Musée international du Carnaval et du Masque, Emilie Botteldoorn et Sabine Maüseler, mai 2013