Le partage carolingien de 840

Né en 823 d’un second mariage de Louis le Pieux, Charles (qui sera dit le Chauve) perturbe les accords de succession signés en 817. Pendant dix ans, les trois fils du premier lit se révoltent contre le père, contestant le principe de l’unicité de l’empire et le statut de leur demi-frère dans la succession (accord de Worms de 829). L’empire est en proie à des guerres intestines. Peu avant qu’il ne meurt (en 840), Louis le Pieux a retrouvé suffisamment de pouvoir pour opérer un nouveau partage qui ne résistera guère au temps.

Références
Duby42 ; Pu14b ; www_cm0843

Institut Destrée (Paul Delforge et Marie Dewez) - Segefa (Pierre Christopanos, Gilles Condé et Martin Gilson)