Paléolithique supérieur : magdalénien (± 15.000 – ± 9.000 av. J-C)

En raison des conditions climatiques particulièrement froides et sèches, il faut attendre le Tardiglaciaire (15.000-10.000 av. J C) pour retrouver des traces d’activités et d’implantations humaines sur le territoire wallon actuel. Les hommes qui s’établissent alors ressortent de la culture magdalénienne.L’art magdalénien est remarquable. Il se retrouve sous toutes les formes : des décors sculptés ou incrustés sur l’outillage et des statuettes animales réalistes ou féminines stylisées à l’art sur plaquettes représentant des animaux ou des personnages humains, en passant surtout par l’art pariétal, domaine particulièrement florissant des populations magdaléniennes. L’auroch et le cervidé gravés sur une dalle gravée découverte dans la grotte de Chaleux brillent par leur réalisme.

RéférencesCDp ; Cor ; Guid ; Ot01 ; Ot07 ; Ot09

Institut Destrée (Paul Delforge et Marie Dewez) - Segefa (Pierre Christopanos, Gilles Condé et Martin Gilson)