18 juin 1930 : création de l’INR, radio monopolistique

18 juin 1930 : création de l’INR, radio monopolistique

La croissance exponentielle du nombre de récepteurs de TSF et la relative anarchie dans laquelle se développent les émetteurs poussent le législateur belge à clarifier la situation. Ainsi, la loi du 18 juin 1930 donne-t-elle naissance à l’Institut national de Radiodiffusion : l’INR, comprenant deux émetteurs, l’un francophone, l’autre néerlandophone. Lorsque l’INR est créé, les postes privés Radio Belgique et Boerenbond Radio Velthem sont rachetés par l’État. Les autres, pourtant nombreux, surtout en Wallonie, sont négligés par l’administration qui paraît sûre que, dépourvus de l’apport de la publicité, ces postes disparaîtront rapidement. Ce fut loin d’être le cas. Devant le succès d’audience des privés, l’État imposera alors un cahier des charges très lourd que seules les stations bruxelloises de Radio Conférence et Radio Schaerbeek rencontreront avant la mobilisation de 1939. Après la guerre 40-45, les postes privés seront interdits pendant de très longues années, assurant le monopole de l’INR, puis de la RTB-BRT.

Paul Delforge