1806 : Renaissance de cinq géants d'Ath

1806 : Renaissance de cinq géants d'Ath

Depuis le XIVe siècle, la cité d’Ath organise une procession où se mêlent scènes profanes et religieuses ; le premier géant, Goliath, apparaît à la fin du XVe siècle et ils seront sept à la fin du XVIIIe siècle, moment où les autorités françaises interdisent toute forme de superstition ou de célébration religieuse, symbolisant l’Ancien Régime. Ils sont brûlés le 28 août 1794. Lorsque le prescrit règlementaire s’assouplit, les Athois s’empressent de reconstruire la tête des géants Goliath, Madame Goliath, Samson, Ambiorix et l’aigle à deux têtes : les premiers réapparaissent dès la ducasse de 1806. Plus tard, c’est-à-dire vers 1860, on retrouvera Mademoiselle Victoire et, en 1948, le Cheval Bayard, tandis que d’autres personnages apparaissent. Ce sont les géants reconstruits par les mains du sculpteur Emmanuel Florent en 1806/1807 ainsi que Mlle Victoire et le cheval Bayard qui ont fait l’objet d’un classement parmi les biens exceptionnels de Wallonie par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

 

Paul Delforge