L'église du Sacré-Cœur

Comblain-au-Pont

Poulseur comprenait à l’époque féodale cinq seigneuries dont trois dépendaient de Stavelot ; les deux autres étaient possessions du duché de Limbourg. Les seigneuries de Poulseur-sous-Reinardstein et de Poulseur-sous-Rahier ainsi que l’avouerie de Sart-dessus-Poulseur se trouvaient dans la principauté de Stavelot-Malmedy, sur le territoire du comté de Logne. L’endroit possédait une tour de protection et d’observation face au duché de Limbourg, ainsi qu’un atelier monétaire où le prince-abbé Christophe de Manderscheidt (1546-1576) frappa des florins d’or. L’église du Sacré-Cœur de Poulseur conserve une dalle funéraire des plus intéressantes. Cette église, bien que reconstruite en 1844 et à nouveau remodelée en 1906, est l’héritière d’une chapelle du XIe siècle. De nombreux éléments de mobilier ont toutefois été conservés ainsi que la dalle funéraire de Conrad de Crisgnée et de son épouse Marie d’Anthine. Datée de 1663-1671 et sculptée dans du calcaire de Meuse, cette dalle héraldique comporte une longue inscription rappelant les nombreux titres du défunt. Parmi ceux-ci, on peut notamment lire « Conseiller de Son Altesse Sérénissime et surintendant en sa principauté de Stavelot et comté de Logne ». L’inscription est entourée d’un imposant cartouche fait de volutes et surmonté des blasons couronnés des époux ainsi que de leurs quartiers.

Frédéric MARCHESANI, 2013