GODIN Eugène

Huy
parc Delchambre – Huy

Monument Eugène Godin, réalisé par Guillaume Geefs, 1872.

Dans le Parc de l'Avenue Delchambre, à Huy, non loin de l’imposante statue de Joseph Lebeau, un buste tout aussi important rend hommage à Eugène Godin (1823-1886), prospère industriel, protecteur des arts. C’est le même sculpteur qui a réalisé les deux monuments, à trois ans de distance, à savoir le réputé Guillaume Geefs (1805-1883), qui signe sa réalisation par la mention « Gme Geefs/statuaire du roi/Bruxelles » gravée dans le bronze. Formé à l’Académie d’Anvers, le jeune Geefs avait été très rapidement repéré par ses professeurs ; une bourse lui a permis de parfaire sa formation à Paris et, à son retour, il était nommé professeur de sculpture à l’Académie d’Anvers (1833-1840). Membre de la classe des Lettres de l’Académie dès 1845, il la préside de 1858 à 1883. Il était membre de l’Institut de France. Présent dans différents salons, il s’impose avec le modèle de la statue du Général Belliard et le monument funéraire du comte Frédéric de Mérode. Le jeune royaume de Belgique venait de trouver l’un de ses sculpteurs capables de figer dans la pierre (ou le bronze) les personnes et les événements les plus illustres du pays. Répondant aux multiples commandes destinées à orner les églises, les places, les édifices, les cimetières ou les salons de toute la Belgique, il livre à Anvers une statue de Rubens (1840) et à Liège, celle de Grétry (1842), avant de réaliser de nombreuses statues de Léopold Ier, et le Joseph Lebeau des Hutois, avant d’entreprendre le buste d’Eugène Godin (1824-1886).
Directeur et propriétaire principal des papeteries Eugène Godin (1869), ce patron d’industrie développe une importante activité près de la cité hutoise et possède d’importantes participations dans d’autres secteurs économiques et financiers. Avec d’autres familles locales, il fonde notamment le comptoir d’escompte de la Banque nationale à Huy (1855), la Banque populaire de Huy (1865), et est partie prenante lors de la création de la Banque de Bruxelles, dont il est administrateur (1871-1877) ; il est aussi le patron de La Gazette de Huy. Il prend aussi des participations dans les secteurs de la verrerie, de la construction du chemin de fer, de l’assurance, de la Société de Vezin-Aulnoye et dans l’Asturienne des Mines. Conseiller provincial de Liège (1861-1875) et échevin de Huy (1870-1879), il défend le programme du parti libéral ; attentif à la situation sociale de ses nombreux ouvriers, il crée plusieurs écoles, cercles caritatifs et groupes de loisirs. Il préside d’ailleurs une association musicale, la Société d'Amateurs de Huy. C’est cette association qui l'honore de son vivant en commandant, en 1872, un grand buste en bronze à Guillaume Geefs (un buste en marbre est aussi conservé à Huy). Eugène Godin assiste à l’inauguration de l’imposant monument qui lui est dédié.
Car le bronze qui présente un Godin au visage sévère n’est qu’une petite partie de l’ensemble monumental : le buste est en effet posé sur un haut socle (près de 3 mètres) élancé, décoré sobrement dans sa partie supérieure ; à sa base, le socle comprend plusieurs niveaux qui s’intègre, au centre, dans un très large banc précédé d’une esplanade de pierres, à laquelle on accède par trois marches agencées sur toute la superficie de cet sorte de podium. On devine que l’espace devait accueillir les membres de l’association de musique. Le monument est placé dans le parc de l’avenue Delchambre.

Jean-Jacques HEIRWEGH, Patrons pour l’éternité, dans Serge JAUMAIN et Kenneth BERTRAMS (dir.), Patrons, gens d’affaires et banquiers. Hommages à Ginette Kurgan-van Hentenryk, Bruxelles, Le Livre Timperman, 2004, p. 430 et 434
Ginette KURGAN, Serge JAUMAIN, Valérie MONTENS, Dictionnaire des patrons en Belgique, Bruxelles, 1996, p. 318-319
Jean-Marie DOUCET (dir.), Hommes de fer et de fonte, Huy, 1994, coll. Histoire d’une ville
Michel LAFFUT, Le libéralisme à Huy (1846-1914), Bruxelles, 1968, p. XXVIII
Jacques VANDENBROUCKE, De Godin à Intermills. Histoire de l’industrie papetière à Andenne 1828-1983, Seilles, 1994
Le CLXXVe anniversaire de la fondation des papeteries Godin, Huy, 1932

Paul Delforge