Le monument aux morts de Nivelles

Nivelles
Esplanade du Souvenir, 1400 Nivelles

La colonne aux volontaires de 1830, inaugurée le 16 décembre 1834, est l’oeuvre du marbrier nivellois Joseph Lanneau. Installée à proximité de la collégiale, elle sera déplacée au cimetière Saint-Pierre en 1848 avant d’être ramenée à son endroit initial en 1905 et transférée définitivement sur l’esplanade du Souvenir en septembre 1984. Le monument aux morts de la Première Guerre mondiale, lui, se situait autrefois dans un couloir de l’hôtel de ville et fut détruit avec celui-ci par les importants bombardements de mai 1940. C’est à l’initiative du bourgmestre Jules Bary qu’un monument aux morts des deux guerres vit le jour. Il fut installé sur la nouvelle Esplanade du Souvenir en septembre 1964, à l’occasion du vingtième anniversaire de la libération.

À partir de septembre 1944, la section locale de Wallonie libre organisa chaque année une cérémonie devant le monument de 1830. Modifié et déplacé entre-temps, l’hommage rendu par Wallonie libre se poursuivit. Une gerbe de fleurs aux couleurs françaises sera encore déposée à son pied en septembre 1997. D’autres commémorations se dérouleront devant le monument aux morts des deux guerres, installé à proximité de celui de 1830 en 1964.

Freddy Joris & Frédéric Marchesani, avril 2009