MARSICK Martin-Pierre

Liège

Plaque commémorative sur la maison natale de Martin-Pierre Marsick.
Jupille – 3 rue Lassaux ; 4 juin 1933.
Réalisée à l’initiative de ses amis, de sa famille et de la Société liégeoise de Musicologie.

Martin-Pierre Marsick (1847-1924) est l’un des remarquables représentants de l’école liégeoise de violon. Formé très tôt au Conservatoire de musique de Liège, il apprend l’instrument auprès de M. Dupont, puis de Heynberg (1857-1864), avant d’entrer au Conservatoire de Bruxelles, où Hubert Léonard est alors son professeur (1865), avant de se rendre à Paris, chez Joseph Massart, au Conservatoire national supérieur (1868). Son Premier Prix en 1869 lui ouvre de grandes perspectives. Entre 1875 et 1886, il fait les beaux jours de la Société nationale de musique. Premier violon du « quatuor Marsick », il interprète les grands compositeurs de son temps, classiques comme modernes, sans oublier les compositeurs wallons Vieuxtemps et Franck. Lui-même compose une quarantaine d’œuvres, essentiellement pour violon. Professeur de violon au Conservatoire national supérieur de musique de Paris (1892-1899), il entreprend alors, comme soliste, plusieurs tournées en Angleterre, en Russie et aux Amériques et tente de vivre de son art à Chicago où s’est ouverte une école belge de violon. Mais c’est à Paris qu’il achève sa carrière comme enseignant, non sans cultiver ses racines liégeoises. S’il meurt à Paris, c’est à Liège qu’ont lieu ses obsèques en 1924. Moins de dix années plus tard, avec le soutien de la Société liégeoise de musicologie, ses amis et sa famille organisent une cérémonie d’hommage en apposant une plaque commémorative sur sa maison natale, à Jupille, et en organisant un concert qui réunit, sous la direction d'Armand Marsick, son neveu, trois grands violonistes que Martin Marsick avaient formés : Jacques Thibaud, Carl Flesch et Georges Enesco. Chacun interprète personnellement une œuvre composée par Marsick après avoir joué le Concerto pour trois violons et orchestre de Vivaldi.
Délicatement gravés sur une plaque de cuivre, deux blocs de textes séparés par un archet en diagonale indiquent que

ici est né
Martin.Pierre. MARSICK
           Célèbre
      Violoniste
Belge                                      Jupille 1847
                                                    Paris 1924

http://chljupille.over-blog.com/article-30890667.html
http://armand.marsick.pagesperso-orange.fr/biographie2.htm
http://www.marsick.fr/ ; http://www.marsick.fr/martin/mpmarsick.htm (s.v. juin 2015)
La Wallonie. Le Pays et les Hommes. Lettres - arts - culture, t. III, p. 392, 411 ; t. IV, p. 351

 

 

Plaque Martin-Pierre Marsick (Jupille)

Plaque Martin-Pierre Marsick (Jupille)

Paul Delforge