L'hommage à Paul Gahide

Tournai
Rue des Jésuites, 7500 Tournai

Le monument à la littérature et à la chanson wallonnes témoigne de l’engagement wallon des Tournaisiens. Parmi ceux-ci se détache la figure de Paul Gahide, un des plus précoces artisans de la promotion de la Wallonie. Né à Tournai en 1880, il est le premier à proposer, dès le Congrès wallon de Liège de 1905, la création d’un drapeau propre à la Wallonie. Cette initiative devait ouvrir la voie à la décision de l’Assemblée wallonne de 1913, consacrant le drapeau wallon tel qu’on le connaît aujourd’hui.

Paul Gahide (1880-1970)

© Province de Liège – Musée de la Vie wallonne 

Fervent militant pour l’autonomie de la Wallonie, Paul Gahide a fait partie des jeunes intellectuels tournaisiens qui ont fondé, dès 1907, la Ligue wallonne du Tournaisis qui est à l’origine du Cabaret wallon, toujours en activité. Résistant pendant les deux guerres mondiales, il devient bourgmestre de Callenelle (Péruwelz) en 1947 et le restera jusqu’en 1959.

Véritable référence au sein du Mouvement wallon, infatigable promoteur de l’intégrité culturelle et de l’autonomie politique de la Wallonie, Paul Gahide adhère encore au Rassemblement wallon naissant, en 1968, à l’âge de 88 ans. Paul Gahide a été élevé au rang d’Officier du Mérite wallon en 2012.

Plaque commémorative :