Les Macralles du Val de Salm

Vielsalm

20 juillet

Macralle du Val de SalmMacralle du Val de Salm

En wallon, le terme Marcralle désigne une sorcière, une personne ayant des pouvoirs maléfiques. A Vielsalm, le groupe folklorique des Macralles fut fondé en 1955. D’après la légende, une Macralle de la ville, Gustine Maka, offrit à des jeunes gens à la recherche de myrtilles un verre de genièvre et du tchatcha, sorte de nectar fait de myrtilles fraîches écrasées. Malheureusement, les myrtilles étaient « emmacrallées » et ils furent tous transformés en Macralles. Tous les ans, les Macralles de Vielsalm tiennent leur Sabbat en présence du NeûrBo (bouc noir), qui n’est autre que le diable, et de quelques 2000 spectateurs. Elles relatent leurs méfaits de l’année et intronisent certaines personnalités qui peuvent alors se faire appeler « Baron des Frambâches ». 

Sabbat des macralles du Val de SalmSabbat des macralles du Val de Salm

 

Sabbat des macralles du Val de SalmSabbat des macralles du Val de Salm

 

 

 

 

 

Musée international du Carnaval et du Masque, Emilie Botteldoorn et Sabine Maüseler, mai 2013