La Marche Saint-Eloi de Laneffe

Walcourt

Dernier le plus proche du 25 juin

Marche Saint-Eloi de Laneffe

Saint Eloi est honoré au plus près du 25 juin, jour de la translation de ses reliques vers la cathédrale de Noyon en France en 1157. Patron des cultivateurs, des maréchaux-ferrants et des ouvriers du fer, il est également invoqué en lien avec les chevaux de trait et l’apaisement des chevaux turbulents. Ceci justifie la bénédiction des chevaux organisée lors de la marche Saint-Eloi à Laneffe. Précédées de la statue du saint, les montures sont menées à la fontaine où elles boivent l’eau bénite, font trois fois le tour de l’église et reçoivent une bénédiction, avant que ne soient distribués des petits pains et des fanions, autres symboles du saint.

Le passage des places a lieu, sous forme d’une vente aux enchères, le soir du Dimanche des Rameaux. La marche proprement dite commence le samedi par la sortie du corps d’office dans l’après-midi. Le dimanche est marqué par la bénédiction des chevaux à 7h00, viennent ensuite une messe, la visite au monument aux morts et la remise des décorations. La procession part vers midi, escortant la statue du saint vers la chapelle Saint-Eloi, puis en sens inverse. A 18h00 est jouée une marche unique en son genre dans la région, la marche des Turcs.

Marche Saint-Eloi de Laneffe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Musée international du Carnaval et du Masque, Emilie Botteldoorn et Sabine Maüseler, mai 2013