La Marche Sainte-Rolende de Gerpinnes

Gerpinnes

Lundi de Pentecôte


La Marche Sainte-Rolende de Gerpinnes © BELMAR / èl Môjo dès Walons

Sainte Rolende, fille d’un roi Lombard, refusa d’épouser Oger, fils d’un roi d’Ecosse, pour consacrer sa vie à Dieu. Elle fuit la maison familiale pour se rendre à Cologne mais, épuisée par le voyage, elle meurt en chemin près de Gerpinnes. Une huile embaumée et miraculeuse coulait de son corps. Le fiancé, inconsolable, entra en religion et fut canonisé lui aussi. La marche de Gerpinnes est considérée comme particulièrement significative de l’Entre-Sambre-et-Meuse. Le dimanche de Pentecôte, la compagnie de Gerpinnes tire une première salve en l’honneur de sainte Rolende. Le lundi, les habitants sont réveillés dès 1 heure du matin par les officiers et tambours. Après la messe de 3 heures, un moment particulièrement émouvant, 3000 marcheurs équipés d’uniformes des premier et deuxième empires, pèlerins, membres du clergé et de la confrérie accompagnent la châsse de la sainte tout au long des 35 kilomètres au cours desquels les participants traversent dix villages différents. Sur son parcours, à Hanzinne précisément, la châsse de saint Oger rejoint la procession. A un moment donné, les porteurs de la châsse de sainte Rolende accélèrent le pas pour distancer ceux du fiancé, symbolisant ainsi leur séparation. La châsse fait son rentrée solennelle à l’église vers 20 heures, après avoir parcouru les rues de la ville.

 

Musée international du Carnaval et du Masque, Emilie Botteldoorn et Sabine Maüseler, mai 2013