La Marche Saints-Pierre-et-Paul de Florennes

Florennes

Dimanche suivant le 29 juin

Marches Saints-Pierre-et-Paul de Florennes

L’histoire de la marche de Florennes à proprement parler semble remonter à l’année 1821 où l’on remercie Saint Pierre – dont le culte est bien antérieur dans la localité – pour ses bienfaits aux ouvriers miniers, suite à la donation d’une relique de l’apôtre par le pape Pie VII. En 1824, une marche impromptue est organisée suite à l’interdiction hollandaise et, en 1825, elle se met véritablement en place. Les marcheurs s’organisent en trois groupes : les Blancs, les Rouges et les Petits marcheurs (pour les jeunes de moins de 14 ans). La désignation des officiers et cantinières s’effectue dès la fin de l’hiver et est officialisée au cours d’une cérémonie le Lundi de Pâques. Ensuite, divers visites sont faites aux potentiels donateurs. Le samedi de la marche, la statue de la chapelle Saint-Pierre est emmenée à la collégiale Sainte-Gandulphe où elle séjournera pour deux nuits. Le dimanche commence par la messe militaire à 8h00 puis un hommage au monument aux morts. A 10h00, une messe est donnée pour les Petits marcheurs pendant que, sur la Grand Place, on remet les décorations aux marcheurs les plus anciens. La procession débute à 11h00 avec les Rouges en tête et les Blancs, la plus ancienne compagnie, portant la statue. Elle se rend à la Chapelle Saint-Pierre et l’après-midi repart vers la Collégiale. La statue de Saint-Pierre est ramenée à sa chapelle définitivement le lundi avant que les marcheurs ne raccompagnent le clergé et rendent visite aux donateurs.

Marches Saints-Pierre-et-Paul de Florennes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Musée international du Carnaval et du Masque, Emilie Botteldoorn et Sabine Maüseler, mai 2013