Bernard Baille

Haine-Saint-Paul, 26/01/1952

Député wallon : 1995-1999

Attaché au service social du Centre hospitalier universitaire de Charleroi, jardinier-horticulteur à l’hôpital Vésale, Bernard Baille décroche une licence auprès de la Fopes. Militant syndical actif au sein de la CSC, militant « historique » d’Écolo auquel il est affilié depuis 1981, il est élu conseiller communal à Thuin (1989-1994). Il retrouvera ce mandat en 2000, mais en démissionnera en mai 2002.
Dans l’arrondissement de Thuin, il est élu député wallon en 1995. Il est notamment membre de la Commission des Affaires intérieures (1995-1999). Candidat non réélu en juin 1999, il retrouve son métier, tout en demeurant un membre effectif et actif d’Écolo et du Conseil des Langues régionales endogènes de la Communauté Wallonie-Bruxelles. En mai 2002, il accepte de remplacer Paul Timmermans à la Chambre fédérale, le temps d’achever la législature (2002-2003). Engagé comme fonctionnaire à l’Intercommunale de Santé publique du Pays de Charleroi, il est nommé superviseur de l’ensemble des logements sociaux dépendant de l’ISPPC.

Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 36

conseiller communal de Thuin (1989-1994, 2000-2002)
député wallon (1995-1999)
député fédéral (2002-2003)

Paul Delforge, décembre 2014