Mathilde Boniface

Mons 20/12/1911, Ottignies 23/02/1986

Députée wallonne : 1981-1985

Licenciée en Sciences mathématiques de l’Université libre de Bruxelles, à une époque où les femmes étaient bien rares dans les universités, Mathilde Boniface obtient aussi un diplôme de kinésithérapie et installe son cabinet au centre de Wavre. Ancienne militante des Jeunesses communistes de Belgique puis des Jeunes Gardes socialistes unifiées avant la Seconde Guerre mondiale, militante wallonne active, membre du Parti wallon (1966), elle est membre fondatrice du Rassemblement wallon dans la partie wallonne de la province de Brabant (1968).
Conseillère communale RW de Bierges élue en 1970, elle devient échevine de Wavre (après la fusion des communes) et est en charge de la Culture (1977-1982) : elle y lance le Cercle culturel et artistique de Wavre (décembre 1981) appelé à prendre un important développement.
Bénéficiant des effets de l’apparentement si imprévisibles dans le Brabant, Mathilde Boniface décroche un mandat de député en 1981 dans l’arrondissement de Nivelles. Au Conseil régional wallon, elle se retrouve avec Henri Mordant, seul autre député du Rassemblement wallon, mais elle préside un groupe parlementaire constitué d’élus du RW, du PCB et d’Écolo (1982-1985). Après son décès, une fondation qui porte son nom a été constituée pour poursuivre ses idéaux.

Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 62-63

conseillère communale de Bierges (1971-1976)
conseillère communale de Wavre (1977-1986)
échevine (1977-1982)
députée (1981-1985)
membre du Conseil régional wallon (1981-1985)
chef de groupe au CRW (1982-1985)

Paul Delforge, décembre 2014