Ingrid Colicis

Gosselies 28/12/1972

Députée wallonne : 2004-2009

Licenciée en Traduction anglais-néerlandais de l’École des Interprètes de Mons et en Sciences économiques et sociales de l’Université Mons-Hainaut, Ingrid Colicis entame sa carrière en tant qu’attachée au Centre régional d’Aides aux Communes (le Crac), en charge des communes et intercommunales hospitalières du Luxembourg, avant de devenir une collaboratrice du Cabinet du ministre-Président, Jean-Claude Van Cauwenberghe, au sein de la cellule Pouvoirs locaux.
Conseillère communale socialiste des Bons-Villers élue en 2000, elle devient d’emblée échevine des Finances et des Affaires sociales (2001-2005). En 2004, elle fait son entrée au Parlement wallon en tant que représentante de la circonscription de Charleroi (2004-2009). Membre de la Commission des Affaires intérieures du Parlement wallon, elle est particulièrement attentive aux problèmes de pauvreté.
En déménageant à Charleroi (2005), elle renonce à son mandat scabinal aux Bons-Villers pour se plonger dans la vie politique de la métropole wallonne. Désignée à la vice-présidence de la Carolorégienne (octobre 2005) pour y introduire rapidement une nouvelle gouvernance, elle se fraye un chemin au sein de l’USC carolo et parvient à être élue conseillère communale en 2006. N’ayant pas obtenu de fonction scabinale, elle hérite de la présidence de la Carolo avant d’en être rapidement défenestrée (mars 2007). Mais quand le bourgmestre Casaert est rattrapé par « les affaires » et qu’un nouveau collège se met en place (juin), I. Colicis en fait partie, comme échevine des Fêtes, du Tourisme et surtout des Sports.
Première suppléante au scrutin régional de 2009, elle obtient le droit de siéger à Namur suite au désistement des « effectifs », mais elle le refuse pour se consacrer entièrement à son mandat d’échevine de Charleroi. Au terme de ce mandat (fin 2012), elle décide de mettre un terme à une carrière de mandataire politique. Collaboratrice au sein du Cabinet du ministre wallon Paul Furlan, elle s’y occupe particulièrement des problèmes de logement.

Centre d’archives privées de Wallonie, Institut Destrée, Revues de Presse 2010-2014
Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 110

conseillère communale de Bons-Villers (2001-2005)
échevine (2001-2005)
députée wallonne (2004-2009)
conseillère communale de Charleroi (2006-2012)
échevine (2007-2012)

Paul Delforge, décembre 2014