Jacques Collart

Châtelet 15/12/1938

Député wallon : 1981-1985 ; 1985-1987 ; 1988-1991 ; 1992-1995

Chef de travaux dans un Centre de formation du Personnel des PMS et documentaliste à la Bibliothèque royale (1961-1981), président de la Fédération de Charleroi des enseignants socialistes, Jacques Collart est élu conseiller communal socialiste de Châtelet en 1970. Il devient d’emblée échevin du Commerce (1971-1976), puis, après la fusion des communes, notamment des Beaux-Arts et de la Culture, « des quartiers et de la participation », ainsi que de la Jeunesse (1977-2000).
Attaché au Cabinet de Jacques Hoyaux, ministre de l’Éducation nationale dans le gouvernement Martens I (1979-1980), il parvient à être député dans la circonscription de Charleroi en 1981. Jusqu’en 1995, il est régulièrement réélu, siégeant tant à la Chambre qu’au Conseil régional wallon. En 1988, 1989 et 1993, il apporte sa voix aux réformes institutionnelles qui procurent davantage d’autonomie aux régions. Président de la Commission des Beaux-Arts au Conseil culturel de la Communauté française, président de la Commission Travaux publics au Conseil régional wallon, membre de la Commission Logement, il est également membre du bureau du Conseil régional wallon (1992-1995), notamment comme secrétaire (1994-1995).
Président de la société de logement social « L’Habitation moderne » à Châtelet, vice-président de l’Intercommunale des Œuvres sociales, il se voit confier une nouvelle mission en 1996 lorsqu’il est désigné comme attaché économique pour la Région wallonne, à l’ambassade de Belgique à Paris. Représentant de l’Agence wallonne à l’exportation, il est chargé de promouvoir en France les produits agricoles wallons. De 2000 à 2004, il est conseiller à la délégation générale Wallonie-Bruxelles à Paris. En 2012, il est choisi pour siéger comme membre du Comité de Vigilance du PS.

Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 110-111

conseiller communal de Châtelet (1971-2000)
échevin (1971-2000)
député (1981-1995)
membre du Conseil régional wallon (1981-1995)

Paul Delforge, décembre 2014