Marc de Saint Moulin

Ath 22/04/1957

Député wallon : *2001-2004 ; 2004-2009 ; 2009-2014

Porteur d’un diplôme d’assistant social de l’École ouvrière socialiste de Bruxelles, Marc de Saint Moulin devient assistant social aux Mutualités socialistes (1979). Conseiller communal socialiste de Soignies en 1982, il devient échevin des Affaires sociales (1989), compétences qui s’élargissent, en cours de législature, à la Jeunesse et aux Sports (1993-2000). Président de l’Agence immobilière sociale, régulièrement candidat à tous les scrutins, premier suppléant de Willy Taminiaux aux régionales de 1999, il remplace le ministre sur les bancs du Parlement wallon en 2001. Dans le même temps, il succède à Jean-Michel Maes à la tête de Soignies (2001-). Dans les années 2000, il confirme ses mandats de député wallon (2004 et 2009) et de bourgmestre de Soignies (2006 et 2012). Entre 2004 et 2009, il est aussi secrétaire du bureau du Parlement de la Communauté française et, entre 2009 et 2014, celui du bureau du Parlement wallon. Lors du scrutin régional de mai 2014, dernier suppléant sur la liste PS, Marc de Saint Moulin n’est pas candidat à la reconduction de son mandat, laissant à Olga Zrihen la tête de liste et à Patrick Prévot le défi de confirmer les deux sièges PS dans une circonscription qui envoie 4 députés wallons à Namur. Défenseur de la région du Centre, attentif à la promotion de la pierre bleue de Soignies, il est notamment administrateur de l’IDEA et président de la zone de police Haute Senne.

Centre d’archives privées de Wallonie, Institut Destrée, Revues de Presse 2009-2014
Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 183

conseiller communal de Soignies (1983-)
échevin (1989-2000)
bourgmestre (2001-)
député wallon (2001-2014)

Paul Delforge, décembre 2014