Jean (-Jacques ou Joseph) Delhaye

Papignies 20/12/1933, Papignies 15/11/1991Député wallon : 1981-1985Docteur en Médecine de l’Université libre de Bruxelles (1952-1959), Jean(-Jacques ou Joseph) Delhaye s’établit comme médecin généraliste à Lessines (1959). Tenté par la politique, il milite dans les rangs socialistes et, à Lessines, la personnalité qui domine alors ce parti n’est autre que Fernand Delmotte, bourgmestre depuis 1959. Élu aux élections communales d’octobre 1970, J. Delhaye siège durant six ans comme conseiller communal avant de devenir, au moment de la fusion des communes, échevin en charge des Relations publiques, des Affaires culturelles et des Sports, dans le collège présidé par Fernand Delmotte (1977-1991).En novembre 1981, Jean Delhaye est élu député de l’arrondissement de Soignies, où il a mission de « remplacer » Léon Hurez qui ne se représente plus. Si au national, il siège dans l’opposition sous le gouvernement Martens-Gol, il est par contre dans la majorité au Conseil régional wallon et au Conseil de la Communauté française, durant l’expérience des exécutifs composés à la proportionnelle (1981-1985). En octobre 1985, il ne renouvelle pas son expérience parlementaire, se consacrant essentiellement à son métier et à sa fonction d’échevin. Au moment du départ de l’échevin Roger Spitaels fin 1982, il accepte de reprendre le difficile poste des Finances. Premier échevin (1983-1988, 1989-1991), Jean Delhaye décède en cours de législature.Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 174conseiller communal de Lessines (1971-1991)échevin (1977-1991)député (1981-1985)membre du Conseil régional wallon (1981-1985)

Paul Delforge, décembre 2014