Yvan Delporte

Charleroi, 24/06/1928, Bruxelles 06/03/2007

Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, Yvan Delporte franchit la porte de la maison Dupuis à Marcinelle ; il y commence au bas de l’échelle, retouchant les couleurs de comics américains, avant d’en gravir tous les échelons et de devenir le rédacteur en chef de Spirou de 1955 à 1968, période qui est la plus faste et la plus mythique du magazine pour la jeunesse. Avec Yvan Delporte, Dupuis a trouvé l’esprit correspondant parfaitement à la définition d’un spirou, personnage espiègle, farfelu et irrévérencieux. En dépit des différences majeures qui l’opposent à Jean Dupuis, il impose des scénaristes et des dessinateurs dont le génie donne ses lettres de noblesse à l’École de Marcinelle : Franquin, Peyo, Will, Mitacq, Piroton, Forton, Eddy Paape, Roba, etc. Avec le Trombone illustré, supplément pirate de Spirou paru entre 1977 et 1982, il met à contribution des noms qui deviendront célèbres : Tardi, Bilal, Rosinski, Moebius, Comès, F’Murrr, Bretécher, Jannin, Gotlib, Mézières...

Scénariste, roi de la contre-pétrie, magicien iconoclaste, Yvan Delporte marque les aventures de nombreux héros comme Gaston, Sibylline, les Schtroumpfs, Benoît Brisefer, Johan et Pirlouit, Isabelle, la Ribambelle... Pour la télévision, il est l’un des premiers à adapter les aventures des Schtroumpfs dont il avait fourni l’idée originale géniale à Peyo.

Centre d’archives privées de Wallonie, Institut Destrée, Revues de Presse
Salut, Yvan !, dans le journal de Spirou n° 3599, 4 avril 2007
Yvan Delporte, Réacteur en chef, biographie par Christelle et Bertrand PISSAVY-YVERNAULT, éditions Dupuis, septembre 2009
La Wallonie. Le Pays et les Hommes. Lettres - arts - culture, t. III, p. 350
La Wallonie à l’aube du XXIe siècle, Namur, Institut Destrée, Institut pour un développement durable, 2005
Paul Delforge, septembre 2012