Freddy Donnay

Grâce-Berleur 27/07/1927

Député wallon : 1974-1977 ; 1980-1981 ; 1981-1985 ; 1987-1991

Diplômé de l’École moyenne Jonfosse en 1940, Freddy Donnay voit ses études profondément perturbées par la Seconde Guerre mondiale. Via le jury central et des formations provinciales, il acquiert les qualifications de conducteur-technicien en construction civile, de géomètre expert immobilier et de géomètre des mines. Surveillant dessinateur au Service provincial de Liège (1945-1959), il devient Commissaire-voyer (1959-1974).
Conseiller communal socialiste de Montegnée (1959), il devient échevin en 1971 et bourgmestre en mai 1975 ; nommé le 8 janvier 1976, il est le dernier bourgmestre de la commune, avant sa fusion avec Saint-Nicolas et Tilleur. Premier bourgmestre du « grand » Saint-Nicolas (1er janvier 1977), il conserve ce mandat jusqu’au 31 décembre 1994. Président de la Société d’Habitations sociales de St-Nicolas, il dut faire face au violent tremblement de terre qui frappa Liège en 1983, et qui eut surtout de fortes conséquences sur l’habitat situé sur le territoire de Saint-Nicolas.
Depuis le début des années septante, Fr. Donnay représente également l’arrondissement de Liège au Sénat. Sénateur provincial de Liège (1974), il rejette le projet de loi ordinaire de régionalisation provisoire préparé par le duo Perin-Vandekerckhove (1er août) et boycotte les travaux du Conseil régional wallon provisoire dont il est membre de droit (novembre 1974-mars 1977). Remplaçant Édouard Close comme sénateur direct (janvier-avril 1977), Fr. Donnay sera régulièrement réélu jusqu’en 1991, année où il met un terme à son parcours parlementaire. Absent lors de la séance décisive du Sénat votant la régionalisation (7 août 1980), Fr. Donnay est bien présent au nouveau Conseil régional wallon, installé provisoirement à Wépion (1980-1981). Il participe aux travaux de l’Assemblée wallonne et du Conseil de la Communauté française jusqu’en 1991.
Secrétaire du bureau du Conseil de la Communauté française (mai 1988-juillet 1989), il en devient deuxième vice-président (1989-1991). Au Conseil régional wallon, il a notamment été le rapporteur de la Commission du Logement qui a rédigé le décret créant la Société régionale du Logement (décret d’octobre 1984), ainsi que le rapporteur du décret organisant l’épuration des eaux usées. Membre de la Commission des Sports et des Affaires générales à la Communauté française, membre des Commissions du Logement et de l’Environnement, il a été membre des Commissions de l’Infrastructure, de l’Intérieur, de l’Environnement et des Naturalisations au Sénat et le président de la Commission des Naturalisations (1988-1991).

Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 213-214

conseiller communal de Montegnée (1959-1976)
échevin (1971-1975)
sénateur provincial de Liège (1974-1976)
bourgmestre (1975-1976)
membre du Conseil régional wallon provisoire (1974-1977)
sénateur direct (1977-1991)
conseiller communal de Saint-Nicolas (1977-1994)
bourgmestre (1977-1994)
membre du Conseil régional wallon (1980-1991)

Paul Delforge, décembre 2014