Lucienne Gillet

Virelles 29/06/1922, Chimay 21/04/2004

Députée wallonne : 1980-1981

Assistante sociale, active depuis les années soixante au sein de l’Association chrétienne des invalides et handicapés, Lucienne Gillet est élue pour la première fois aux élections communales d’octobre 1976, à Chimay, et siège comme conseillère communale (1977-1988). Figurant régulièrement sur les listes du PSC lors des élections législatives, elle ne devient parlementaire qu’à la fin des années 1970, quand elle est désignée sénatrice provinciale du Hainaut par le PSC (avril 1977-décembre 1978). Élue directement dans le sillage d’Alfred Califice, elle retrouve le Sénat (1978-1981), au moment où sont votées les lois de régionalisation (août 1980). Dès le 15 octobre, Lucienne Gillet siège au sein du nouveau Conseil régional wallon, établi provisoirement à Wépion. Parmi les 131 membres que compte alors cette assemblée, elle est l’une des huit femmes parlementaires de Wallonie. Entre 1981 et 1988, elle retrouve la Haute Assemblée comme sénatrice provinciale et ne siège dès lors plus au Conseil régional wallon. Présidente des Femmes PSC (1980-1984), elle fait partie du comité des sages de son parti.

Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 263

conseillère communale de Chimay (1977-1988)
sénatrice provinciale du Hainaut (1977-1978)
sénatrice (1979-1981)
membre du Conseil régional wallon (1980-1981)
sénatrice provinciale du Hainaut (1981-1987)

Paul Delforge, décembre 2014