Justine Henin

Liège 01/06/1982

Entre 2003 et 2008, Justine Henin atteint le sommet mondial de son sport. Repérée très jeune, elle trouve en Carlos Rodriguez l’entraîneur qui va la conduire vers le succès. A quinze ans, elle remporte en juniors son premier Roland-Garros (1997), témoignant de sa prédilection pour la terre battue. Confrontée au circuit professionnel, elle s’adapte progressivement à toutes les surfaces et commence à prendre l’ascendant sur l’ensemble de ses adversaires. En 2003, Roland-Garros est sa première victoire en grand chelem. Son palmarès ne va cesser de s’enrichir : médaille d’or aux Jeux Olympiques 2004, sept tournois du Grand Chelem (seule manque Winbledon où elle a été deux fois finaliste) et un total de 43 grands tournois. Pendant 117 semaines, elle reste la numéro 1 mondiale, avant d’annoncer son retrait de la compétition. Son come-back prometteur est stoppé définitivement par une blessure. Le 26 janvier 2011, elle annonce son retrait définitif. En 2011, elle reçoit le titre de Commandeur du Mérite wallon.

Centre d’archives privées de Wallonie, Institut Destrée, Revues de presse
Wallonie. Atouts et références d’une région, Namur, 2005
La Wallonie à l’aube du XXIe siècle, Namur, Institut Destrée, Institut pour un développement durable, 2005

Paul Delforge, octobre 2011