Georges Henry

Dampremy 01/10/1902, Gosselies 12/05/1980

Ingénieur civil diplômé de l’Université catholique de Louvain (1925) Georges Henry accomplit un master en Sciences électriques aux États-Unis, à l’Université d’Alabama. Entré comme secrétaire technique à l’Union des Verreries mécaniques belges (Univerbel) lors de sa création en 1930, il témoigne rapidement de ses talents d’ingénieur, dépose une trentaine de brevets et accède au rang de directeur-général au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. C’est à ce titre qu’il négocie une fusion avec Glaver et qu’il devient l’administrateur et directeur général de Glaverbel, fonction qu’il exerce dix ans (1961-1971).
Actif dans le domaine du verre qui, à l’instar des charbonnages et de la sidérurgie, sont les principales activités de l’économie wallonne, il prend rapidement conscience de l’utilité d’une décentralisation économique en Belgique. Comme quelques autres patrons wallons, il contribue à la mise en place d’une Union wallonne des Entreprises. Celle-ci voit le jour au printemps 1968.

Centre d’archives privées de Wallonie, Institut Destrée, Revues de Presse
http://www.uwe.be/uwe-1/historique
Jean STEPHENNE, L’Union wallonne des Entreprises, dans J-C. VAN CAUWENBERGHE (dir.), L’aventure régionale, Bruxelles, Luc Pire, 2000, p. 137-143

Paul Delforge, septembre 2012