Arthur Hespel

Tournai 16/07/1863, Tournai 27/03/1937

Chansonnier et auteur de théâtre, Arthur Hespel est surtout connu pour avoir créé le Théâtre wallon tournaisien.
Très vite attiré par la scène – son père était machiniste au Théâtre de Tournai –, Arthur Hespel arrête assez jeune l’école et s’installe comme cordonnier et occupe ses loisirs écrire en wallon. Auteur d’une septantaine de pièces, autodidacte, il se lance dans l’écriture à vingt ans et ses pièces sont représentées, à partir de 1892, au Cercle tournaisien de Littérature wallonne, fondé en 1888. À la disparition du Cercle, en 1897, Arthur Hespel crée sa propre association, le Théâtre wallon tournaisien (1898). Il y assume toutes les fonctions : directeur, auteur, acteur et régisseur. Membre fondateur, en 1907, du Cabaret wallon tournaisien, il remporte, avec le Théâtre wallon, le concours dramatique wallon du Hainaut 1912, avec sa pièce Eine collectiéon d’crampéons (écrite en 1899).
Ses pièces – comédies, vaudevilles, revues, opérettes, opéras-comiques, comédies dramatiques –connaissent un grand succès, sont jouées dans toute la Wallonie et paraissent dans diverses publications, notamment les Chansons populaires tournaisiennes (Maison Vasseur et Delmée), les Étrennes tournaisiennes, la gazette Les cheonq clotiers, etc. L’année de son décès, Arthur Hespel était en train de rédiger deux nouvelles pièces, Du bateon à deux bouts et L'abbé Germain, laissée inachevée. C’est son fils, Edgard Hespel, également auteur, qui les achèvera.

Paul COPPE et Léon PIRSOUL, Dictionnaire bio-bibliographiques des littérateurs d’expression wallonne (1622-1950), Gembloux, Duculot, 1951, p. 205
http://optimiste.skynetblogs.be/tag/arthur+hespel (s.v. décembre 2014)
Robert WANGERMÉE, Dictionnaire de la chanson en Wallonie et à Bruxelles, Liège, Mardaga, 1995, p. 15

Œuvres principales
Eine collectiéon d’crampéons (1899)
L'intierr'mint d'crédit (1894)
Ein voyache à Brucelles (1897)
Li capiéau dê Hinri (1897)
Ein scandale au théâtre walléon (1898)
Sous scellés (1898)
Nos vieillards (1900)
L’ormète du laitier (1900)
Mimi Picheon (1902)
Mariette (1904)
Louise (1905)
Victime d’amour (1905)
L’trésor du moulin (1910)
Parrain sans peos d'chuque (1911)
L'mariache de m'bieau père (1927)
Aux choncq clotiers (1898)
Tournai Vivant (1902)
Tournai-kermesse (1904)
Au Congo (1908)
Clairette (1909)
Tout passe in r'vue (1910)
Tout r'naît (1919)
Au pied d’labre (1922)
Cha ch'est breyoux (1922)
L'drèot d'ainesse (1904)
Parin sans péos d’chuque (1911)
L'amour au villache (1912)
Les noces d’ein coulonneux (1912)
Quand l'amour s'in mêle (1919)
Les maraines du caporal (1923)
Ein lindi perdu (1926)
Eine famille nombreuse (1928)
Au clair de la lune (1929)
Chômeurs ingénieux (1932)
Du bateon à deux bouts (1937)
L'abbé Germain (1937)

Marie Dewez, décembre 2014