Jean Leclerq

Éghezée (Bolinne) 5/04/1927, Éghezée 24/03/2010

Député wallon : 1980-1981

Conseiller-adjoint au Fonds de Maladies professionnelles (1945-1980), Jean Leclercq met un terme à sa carrière professionnelle dans le service public lorsqu’il devient sénateur provincial du Luxembourg, en septembre 1980, en remplacement de Jean-Baptiste Poulain qui, lui-même, a été appelé à succéder à Émile Lacroix nommé gouverneur. Cet élu socialiste n’a donc pas voté les lois d’août 1980, quand il siège d’emblée au tout nouveau Conseil régional wallon établi provisoirement à Wépion. Son activité au Conseil régional wallon est de courte durée (1980-1981). C’est en tant que sénateur provincial de Namur qu’il est repêché par le Parti socialiste durant toute cette période (1981-1989). Atteint par la limite d’âge, Jean Leclercq abandonne son mandat de sénateur provincial de Namur à Philippe Mahoux en décembre 1989.
Membre (1959-1967) puis président de la Commission d’Aide publique de Bolinne (1965-1967), Jean Leclercq avait été élu conseiller communal en octobre 1964. Son père exerçant le mandat de Premier échevin, il ne pouvait siéger et demeurait premier suppléant, jusqu’en 1967, année du décès de son père. Il devient alors Premier échevin de Bolinne (1967-1976). Au lendemain de la fusion des communes, il est réélu conseiller communal d’Éghezée. En 1983, il retrouve les fonctions de Premier échevin, et, en 1989, il est échevin de l’Enseignement et de l’Information (1989-1994). En octobre 1994, il met un terme à près de trente années d’activités municipales.

Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 371

conseiller communal de Bolinne (1967-1976)
échevin (1967-1976)
conseiller communal d’Eghezée (1977-1994)
sénateur provincial du Luxembourg (1980-1981)
membre du Conseil régional wallon (1980-1981)
sénateur provincial de Namur (1981-1989)
échevin (1983-1994)

Paul Delforge, décembre 2014