Michel Quévit

Rebecq Rognon 11/10/1939

Chercheur au CPDE, docteur en Sociologie de l’Université catholique de Louvain (1977), Michel Quévit a été conseiller du ministre-président wallon (1979-1983), consultant dans le cadre des programmes européens, expert à l’OCDE, créateur et directeur du RIDER au sein de l’Université catholique de Louvain (1988), directeur général d’EBN (1997-1999), fondateur de Rider II, Réseau, Innovation et Développement régional. Membre du Groupe Bastin-Yerna au début des années ‘70, membre du comité de direction de la Revue nouvelle (1970-1977), il tire de sa thèse de doctorat un ouvrage qui fait référence : Les causes du déclin wallon. L’influence du pouvoir politique et des groupes financiers sur le développement régional (1978). Prix Bologne-Lemaire du Wallon de l’Année 1981, il complète ses propos dans l’essai La Wallonie, l’indispensable autonomie (1982). Signataire du Manifeste pour la Culture wallonne (1983), président du comité scientifique du congrès permanent La Wallonie au Futur lancé par l’Institut Jules Destrée en 1987. En 2010, dans un nouvel essai, il s’interroge sur les réels liens de solidarité entre la Wallonie et la Flandre.
En 2012, il est élevé au rang d’officier du Mérite wallon.

Centre d’archives privées de Wallonie, Institut Destrée, Fonds Fondation Bologne-Lemaire
Encyclopédie du Mouvement wallon, Charleroi, 2001, t. III
Wallonie. Atouts et références d’une région, Namur, 2005
DELFORGE Paul (dir.), Wallons d’ici et d’ailleurs, Charleroi, 1994

Paul Delforge, octobre 2011