Jean Sondag

Habay-la-Vieille 25/08/1927

Député wallon : 1974-1977 ; 1980-1981

À l’issue de ses études gréco-latines au Petit Séminaire à Bastogne durant la Seconde Guerre mondiale (1940-1946) et de ses études supérieures à l’École sociale de Louvain, Jean Sondag figure parmi les fondateurs du Service professionnel de la Jeunesse agricole (SPJA) en 1949. Il y est inspecteur (1950), puis secrétaire général (1959). En 1959, il participe à la fondation du Comité européen des Jeunes Agriculteurs et, en 1964, est chargé de mission puis chef de service auprès de l’Alliance agricole belge. En 1972, il est chargé de mission auprès du ministre de l’Agriculture. Représentant des organisations agricoles, Jean Sondag est désigné à ce titre au sein du tout nouveau Conseil économique régional de Wallonie que le ministre Fernand Delmotte installe à Namur (16 octobre 1971) en application de la Loi Terwagne de juillet 1970 sur la décentralisation économique. En 1973, il est désigné comme représentant des associations agricoles au sein du Conseil d’administration de la toute nouvelle Société de développement régional de Wallonie. En tant que membre du CERW de 1971 à 1985, il est l’un des fervents défenseurs de la mise en place d’une régionalisation définitive.
Cette activité au sein du CERW témoigne du pas franchi par Jean Sondag vers la politique. Membre du Comité directeur du PSC depuis 1967, il a été élu aux élections communales d’octobre 1970 à Céroux-Mousty sur une liste Alliance progressiste. Quatre ans plus tard, il est coopté par le PSC comme sénateur (mars 1974). Durant l’été 1974, Jean Sondag vote la loi dite Perin-Vandekerckhove qui met en place une régionalisation préparatoire. En tant que sénateur, il prend part aux travaux et aux réunions du Conseil régional wallon provisoire (novembre 1974-mars 1977).
Coopté à nouveau au Sénat en avril 1977 et en décembre 1978, J. Sondag apporte sa voix à l’adoption des lois spéciale et ordinaire des 8 et 9 août 1980 qui contribuent à la naissance des organes politiques de la Région wallonne. Dès le 15 octobre, il participe aux premières réunions du nouveau Conseil régional wallon (15 octobre 1980-6 octobre 1981) ; durant cette période, il est d’ailleurs désigné comme chef de groupe PSC à Namur, avant de céder le relais à André Tilquin. En 1981 et en 1985, Jean Sondag est à nouveau coopté au Sénat, mais il ne siège plus dans les assemblées fédérées.

Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 521

conseiller communal de Céroux-Mousty (1971-1976)
sénateur coopté (1974-1987)
membre du Conseil régional wallon provisoire (1974-1977)
conseiller communal de Louvain-la-Neuve (1977-1994)
membre du Conseil régional wallon (1980-1981)
chef de groupe au CRW (1980-1981)

Paul Delforge, décembre 2014