Marie-Anne Belfroid-Ronveaux

Officier
(
2015
)

Née à Ciney le 23 octobre 1935, Marie-Anne Ronveaux décroche son diplôme d’ingénieur civil de l’Université de Liège en 1958.

Elle intègre l’entreprise familiale fondée en 1923 et s’occupe de la construction des lignes électriques, avant de prendre en charge l’aspect commercial du département d’éclairage public. Au moment où les autoroutes commencent à se développer en Wallonie, elle s’attelle au développement du secteur des ouvrages d'art en béton.

Prenant la direction de la société en 1980, elle en fait, en une décennie, un groupe disposant de plusieurs sociétés établies en Wallonie et dans le nord de la France. Fortes de plusieurs dizaines d’employés, elles prendront notamment part aux chantiers du TGV, de la gare de Bruxelles-Midi, de la tour Belgacom à Vedrin ou du viaduc de Herve. Marie-Anne Belfroid-Ronveaux cède le relais à sa fille en 2004, non sans avoir auparavant ouvert sa société à l’international et à l’innovation.

Vice-présidente de la Fédération belge du béton depuis 1991 et administratrice de l’Union wallonne des entreprises, Marie-Anne Belfroid-Ronveaux a présidé l’Union des classes moyennes de 2008 à 2012 et le Conseil économique et social de la Région wallonne de juin 2009 à juin 2011. En 2003, elle fut aussi la première femme à se voir attribué le titre de manager de l’année par le magazine Trends-Tendance

Marie-Anne Belfroid-Ronveaux a été élevée au rang d’officier du Mérite wallon, le 17 septembre 2015.

Madame Françoise Belfroid, représentant Marie-Anne Belfroid, avec Paul Magnette et Jean-Claude Marcourt

C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai reçu cette distinction. Mon père aurait dit « Elle a juste fait ce qu’elle devait ! ». Moi je pense que tout ce que j’ai fait, je l’ai fait avec plaisir, dynamisme et surtout avec toute mon équipe. Merci au Gouvernement wallon.

Septembre 2015