Michel Daerden

Officier
(
2012
)

Né à Beaudour le 16 novembre 1949, Michel Daerden est licencié en Sciences commerciales et financières de l’École des Hautes Etudes commerciales de Liège (1971) et en Sciences économiques appliquées de l’Université de l’État de Mons (1975). Détenteur d’une licence spéciale en révisorat et professeur dans une Haute École de la ville de Liège (1974), il crée sa propre société de révisorat à Loncin et la revendra au moment de devenir ministre.

Issu d’une famille de cheminots, il s’investit également dans l’action politique, au sein du Parti socialiste. Conseiller communal socialiste d’Ans élu en 1982, échevin de l’Environnement et des Finances (1991-1993), il devient bourgmestre en 1993.

Elu député pour la première fois en 1987, il entame sa carrière ministérielle en 1994, comme ministre fédéral de la Politique scientifique et des Infrastructures (1994-1995). Ministre des Transports dans le gouvernement Dehaene II (1995 1999), Michel Daerden devient ensuite ministre wallon, responsable de l’Emploi, de la Formation et du Logement (1999-2000). Grand argentier de la Région wallonne pendant près de dix années (2000-2009), alors que le Plan Marshall concentre des moyens sans précédent pour l’avenir de la Wallonie, il est l’un des trois vice-présidents du Gouvernement wallon, chargé du Budget, du Logement, de l’Equipement et des Travaux Publics dans les gouvernements arc-en-ciel (avril 2000-juillet 2004).

En 2009, Michel Daerden est désigné comme ministre fédéral, en charge des Pensions et de la Politique des Grandes villes (juillet 2009 - décembre 2011). Réélu en 2010, il renonce à son siège à la Chambre et conserve son mandat ministériel dans le gouvernement Leterme en affaires courantes, jusqu’en décembre 2011.

Le 25 juillet 2012, Michel Daerden est hospitalisé à la suite de deux arrêts cardiaques. Il décède à Fréjus le 5 août 2012.

Le 13 septembre 2012, Michel Daerden est élevé, à titre posthume, au rang d’officier du Mérite wallon.

 

?
Septembre 2012