Jean Dauphin

Chevalier
(
2014
)

Né le 12 octobre 1924 à Virton, Jean Dauphin a consacré toute sa vie à faire connaître l’histoire locale et transmettre la mémoire des deux guerres. Instituteur primaire dès 1943, chef d'école et bibliothécaire communal à Latour, Jean Dauphin est également un historien local prolixe, auteur de nombreuses études sur le passé de son terroir.

En 1969, avec Edmond Fouss, il est à l’initiative de la création du Musée Baillet Latour, troisième antenne du Musée gaumais, consacré à l’histoire du village et du château. Cette institution accorde également une place importante aux événements tragiques de la Première guerre mondiale en Gaume, dont la « Bataille des Frontières » d’août 1914 qui fut particulièrement meurtrière. Ainsi, à Latour, seuls trois habitants sur 74 échappèrent au massacre. Du côté des combattants également, l’affrontement fut sanglant. La France perdit ainsi  5 000 soldats à Ethe et autant à Virton, rien que durant la journée du 22 août 1914. Certains n’hésitent d’ailleurs pas à affirmer que cette journée fut la plus sanglante de toute la guerre pour les Français.

Soucieux de conserver la mémoire des victimes, Jean Dauphin met ses connaissances au service des personnes ayant perdu un aïeul lors de ces événements. De nombreuses familles françaises le contactent ainsi pour retrouver des sépultures dans les cimetières de Bellevue (Virton), Laclaireau, Baranzy, Houdrigny, Bellefontaine ou Rossignol. En hommage à cette action, Jean Dauphin a été décoré de la Légion d’honneur, en 2011.

Jean Dauphin a été élevé au rang de chevalier du Mérite wallon, le 18 septembre 2014.

Jean Dauphin avec Paul Magnette et René Collin

Venu de Lorraine belge, je remercie chaleureusement monsieur le Président et tous les membres du Gouvernement wallon pour l’honneur qu’il me procure. Tout une vive reconnaissance à monsieur le Ministre René Collin pour son appui sans failles.
J. Dauphin
Chevalier de la Légion d’honneur

Septembre 2014