Bernard Delvaux

Officier
(
2014
)

Né le 24 décembre 1965, Bernard Delvaux obtient brillamment son diplôme d’ingénieur civil à l’ULg, en 1988, avant d’entamer sa carrière aux Tôleries Delloye Mathieu, au sein du groupe Cockerill. Il suit en cela les traces de son père, Paul Delvaux, qui fut directeur de la production technique de Cockerill Sambre. De Liège, il est ensuite appelé dans deux grandes entreprises publiques, Belgacom puis La Poste, au sein desquelles il occupe des postes à responsabilités, à un moment charnière de leur histoire.

En 2008, ce brillant manager est nommé à la tête de la Sonaca, alors que le marché de l’aéronautique subit toujours de plein fouet les conséquences du 11 septembre. En quelques années, Bernard Delvaux redresse spectaculairement son entreprise, en maintenant une activité de production importante en Wallonie, avec 1 000 ouvriers travaillant dans les quatre usines de Gosselies.

Devenu un véritable fleuron de l’industrie wallonne, la Sonaca a signé en 2013 un important contrat avec le constructeur brésilien Embraer, qui porte sur la conception et la production des bords d’attaque et de la partie mobile arrière des ailes de leur nouvel avion. La société s’impose ainsi comme le deuxième plus grand fournisseur sur ce projet, après Pratt & Whitney, qui fournit les moteurs.

Désigné Manager de l’année 2013 par Trends Tendances, Bernard Delvaux est un ardent défenseur de la réindustrialisation de la Wallonie, à laquelle il travaille tant au sein de son entreprise que dans la vie publique, convaincu, selon ses propres termes, qu’un patron « joue un rôle sociétal ou politique au sens noble du terme ».

Bernard Delvaux a été élevé au rang d’officier du Mérite wallon, le 18 septembre 2014.

Bernard Delvaux avec Paul Magnette et Jean-Claude Marcourt

Grand honneur, interprété comme une récompense pour une passion pour la Wallonie
Merci !

Septembre 2014