Marius Staquet

Haine-Saint-Paul 02/10/1920, Mouscron 31/08/1985

Auteur de langue wallonne, Marius Staquet a écrit de nombreuses pièces de théâtre en picard de Mouscron. Né dans une famille de forains, il vit dans le Borinage durant une vingtaine d’années et écrit son premier texte en borain (El cinse du bonheur, 1940). Une quinzaine d’opérettes suivront. En 1951, il s’établit à Mouscron et embrasse le picard. En 1963, il crée une troupe de théâtre avec André Demeyère (Théâtre wallon mouscronnois). Une grande imagination alliée à un sens précis de l’humour assure le succès des représentations dans lesquelles Marius Staquet prend personnellement une part active (Ch’est nin beau cha ?, 1964, Te n’tchéros nin mort ? 1967, Tirache au sort 1968, Les Terrorisses du Bos-Fichaux, 1970, Plume, plume... tralala! 1977, Mirabelle 1980, Romeo et Georgette 1985). S’inspirant du burlesque américain, il donne aussi dans la parodie, comme avec ses Quate mousquetairesi (1972). À l’époque, la télévision assure la diffusion des pièces dialectales. L’humour de Staquet fait alors le tour du pays wallon.

Centre d’archives privées de Wallonie, Institut Destrée, Revues de presse
La Wallonie. Le Pays et les hommes (Arts, Lettres, Cultures), Bruxelles, t. III, p. 229

Paul Delforge, octobre 2011