11 août 843 : le partage décisif du Regnum Francorum par le Traité de Verdun

11 août 843 : le partage décisif du Regnum Francorum par le Traité de Verdun

À la mort de Louis le Pieux, qui a été le seul fils de Charlemagne en mesure de capter son héritage, se pose un problème de succession entre les trois petits-fils de l’empereur. Louis et Charles refusent de reconnaître Lothaire comme suzerain, contestent le dernier partage et se coalisent. Le sort des armes leur est favorable (bataille de Fontenay-en-Puisaye, 841). Renforçant leur alliance par les Serments de Strasbourg, ils forcent Lothaire à signer un Traité à Verdun.

Le 11 août 843, ce traité de partage consacre la scission définitive de l’empire en trois royaumes nouveaux et distincts ; entre le royaume occidental des Francs et celui situé à l’orient, le territoire de la Francie médiane ne cessera de se réduire en raison de la convoitise de ses voisins et de nombreux autres problèmes de succession.

Paul Delforge