1853 : L’Ivrogne par Charles de Groux

1853 : L’Ivrogne par Charles de Groux

Formé par Fr-J. Navez et lui-même maître de Constantin Meunier, le peintre hennuyer Charles de Groux est un représentant significatif de la peinture réaliste du milieu du XIXe siècle. Sous l’influence de Gustave Courbet, il réalise, en 1853, L’Ivrogne, tableau qui marque l’avènement du Réalisme en Belgique. Dans cette toile et dans d’autres qui suivront, Charles de Groux s’attache à la misère sociale, aux scènes de la vie quotidienne dans les milieux ouvriers du XIXe siècle, dans des couleurs sombres accentuant le sentiment de tristesse qui émane de ses œuvres.

Marie Dewez