24 octobre 1953 : catastrophe minière au charbonnage le Many, à Seraing, 26 morts

24 octobre 1953 : catastrophe minière au charbonnage le Many, à Seraing, 26 morts

Exploité depuis 1826, le charbonnage du Many, à Seraing, détenu par Ougrée-Marihaye, avait acquis la réputation d’être l’un des plus sûrs de la région liégeoise. Certes, aux débuts de l’exploitation des mines du bas de Seraing, 200 mineurs avaient perdu la vie ; la dernière catastrophe remontait à 1876, à Marihaye, quand le 24 octobre 1953, une lampe défectueuse enflamme du gaz rampant au fond d’une galerie : l’éboulement et l’incendie consécutifs à l’explosion emportent 26 mineurs, 14 Italiens et 12 Belges. Le drame est d’autant plus atroce que c’est une lampe destinée à détecter le grisou qui est à son origine ; de surcroît, on savait de longue date que cette mine devait fermer ses portes en décembre… Cette perspective explique peut-être pourquoi des efforts nécessaires n’avaient pas été réalisés pour améliorer la ventilation…

Paul Delforge