7 février 1595 : Prise de Huy par les armées des Provinces-Unies

7 février 1595 : Prise de Huy par les armées des Provinces-Unies

Durant la véritable guerre civile qui mobilise les Pays-Bas espagnols dans la deuxième moitié du XVIe siècle, la politique du prince-évêque de Liège consiste à éviter de se mêler au conflit. Cependant, au sein de la principauté, la ville de Huy se montre peu obéissante et manifeste son soutien aux États généraux contre l’Espagne. Par ailleurs, les Provinces du Nord en pleine sécession veulent protester contre la désignation de l’archiduc Ernest comme gouverneur des Pays-Bas. En 1595, les « Hollandais » réussissent un étonnant coup de force en s’emparant par surprise de la ville et du château de Huy, où ils s’installent, violant ainsi la neutralité liégeoise. C’est en faisant appel à l’aide de l’Espagne que le prince-évêque parvient à libérer la « bonne ville » mosane des mains hollandaises. En compensation, le roi d’Espagne obtient de pouvoir désigner le commandant de la place de Huy et le libre passage des troupes espagnoles lorsque cela est nécessaire.

 

Paul Delforge