8 avril 1839 : Explosion de grisou au puits Murébure du Horloz : 52 mineurs perdent la vie

8 avril 1839 : Explosion de grisou au puits Murébure du Horloz : 52 mineurs perdent la vie

Au Horloz, chacun a encore en mémoire la catastrophe du 10 janvier 1812 quand le 8 avril 1839, tôt le matin, une nouvelle catastrophe se produit. Il est bien connu qu’un jour de congé favorise l’accumulation du grisou. Ce lundi 8 avril, le gaz assassin est rapidement repéré et les hommes se précipitent pour remonter. Dans cette hâte, il semble qu’une lampe (peut-être défectueuse) entre en contact avec le gaz et l’embrase. Le feu se répand alors dans les chantiers des trois veines principales ; malgré les efforts déployés, 52 ouvriers ont perdu la vie, vraisemblablement en raison d’un aérage défectueux.

Paul Delforge