Didier Bajura

Haine-Saint-Paul 7/04/1954

Député wallon : *1983-1985

Après différents métiers (dessinateur industriel, ouvrier-tourneur, etc.), Didier Bajura est engagé par l’Université libre de Bruxelles et fait partie du personnel de la Faculté des Sciences appliquées. Militant syndical, affilié à la CSC-métal d’abord, il rejoint les rangs de la FGTB (Setca et CGSP). Animateur puis président de la Gauche syndicale, syndicat indépendant des Personnels de l’Université, il rejoint la CNE, en 2004. Délégué principal de la CNE à l’Université libre de Bruxelles, il est membre du comité national de la CNE.
Militant communiste de longue date, Didier Bajura avait bénéficié du désistement de son camarade Jacques Nagels, lui-même élu député dans l’arrondissement de Nivelles à la faveur des particularités du système de l’apparentement en 1981. En 1983, Didier Bajura devient ainsi l’un des premiers élus issus de l’immigration méditerranéenne à entrer à la Chambre des représentants et au Conseil régional wallon.
Membre du bureau francophone du PCB (1983-1987), membre du comité central (1980-1990), il tente de lancer une réflexion sur le communisme et l’avenir du parti, sans succès. En 1999, il est candidat sur la liste DEBOUT emmenée par Roberto d’Orazio.

Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 37-38

député (1983-1985)
membre du Conseil régional wallon (1983-1985)

Paul Delforge, décembre 2014