Maurice Bodson

Strépy-Bracquegnies 8/10/1944

Député wallon : 1995-1999 ; 1999-2004 ; *2005-2009

Diplômé de l’École normale de Mons puis de Morlanwelz, éducateur, directeur d’un Centre de formation, économe à l’Athénée de Binche, Maurice Bodson a milité très jeune dans les rangs socialistes. Membre des Jeunes Gardes socialistes de Bracquegnies dès 1959, secrétaire local, Secrétaire national puis vice-président chargé des relations internationales de la Confédération des Jeunes Socialistes, il est le premier à entrer au Bureau national du PSB en 1968 en tant que JS. Élu conseiller communal de Strépy-Bracquegnies en octobre 1970, il devient d’emblée échevin, en charge de la Jeunesse, des Sports et de la Culture (1971-1976). Après la fusion des communes, il retrouve un mandat scabinal à La Louvière, où il est en charge des Travaux publics et du Patrimoine (1985-1994), puis des Travaux publics et du Tourisme (1995).
Occupé à plusieurs reprises dans des cabinets ministériels, suppléant de Willy Taminiaux devenu ministre wallon, Maurice Bodson entre au Parlement wallon (juillet 1995) et se met en congé politique de son métier d’enseignant et de son mandat d’échevin de La Louvière, en application des statuts du Parti socialiste. Député wallon par suppléance (1995-2004), attentif aux dossiers relatifs à la Communauté urbaine du Centre (dont il est administrateur, 1998-2002), il s’intéresse aux dossiers liés à l’aménagement du territoire, à l’urbanisme, aux travaux à Namur, ainsi qu’aux relations internationales au Parlement de la Communauté française.
Quand W. Taminiaux démissionne du Parlement wallon pour se consacrer exclusivement à La Louvière, Maurice Bodson achève son mandat (décembre 2005-juin 2009) et ne se présente plus en 2009. Vice-président de l’Intercommunale du Gaz en Hainaut, président du Syndicat d’Initiative de la Région du Centre, président du Centre dramatique de Wallonie pour l’Enfance et la Jeunesse, ce défenseur des intérêts de sa circonscription de Soignies met un terme à sa carrière politique en janvier 2011 lorsqu’il renonce à son mandat de conseiller communal. Il reste actif dans le milieu associatif et politique local.

Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 60-61 - http://www.pslalouviere.org/departcc.html - Centre d’archives privées de Wallonie, Institut Destrée, Revues de Presse -2014

conseiller communal de Strépy-Bracquegnies (1971-1976)
échevin (1971-1976)
conseiller communal de La Louvière (1977-2011)
échevin (1985-1995)
député wallon (1995-2004, 2005-2009)

Paul Delforge, décembre 2014