Auguste Bruart

Gouy-lez-Piéton 14/12/1914, La Louvière 18/01/1996

Député wallon : 1980-1981

Formé par Louis Dereau comme délégué syndicat CSC des Ateliers de Familleureux, résistant, secrétaire permanent syndical auprès des métallurgistes chrétiens du Centre (CCMB) dès la Libération, ouvertement opposé au retour de Léopold III et se déclarant républicain, Auguste Bruart représente sa Centrale au Bureau central de la CSC ainsi qu’à la Centrale chrétienne des Métallurgistes de Belgique dans les années soixante. Tribun charismatique, parlant français et wallon en fonction de son auditoire, il est à la fois un homme de terrain et un homme de négociations. En 1979, le secrétaire principal de la CCMB est admis à la pension.
Une autre vie commence lorsqu’il est élu conseiller communal PSC de La Louvière en 1976. Membre du bureau national du PSC, vice-président du parti, il est coopté au Sénat en 1980, quand il remplace Charles van de Put. Représentant de la démocratie chrétienne pendant quelques mois, il vote les lois d’août 1980 et siège au tout nouveau Conseil régional wallon (1980-1981).

Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 72

conseiller communal de La Louvière (1977-1982)
sénateur coopté (1980-1981)
membre du Conseil régional wallon (1980-1981)

Paul Delforge, décembre 2014