Idès Cauchie

Schaerbeek 15/04/1949

Député wallon : *2014

S’il naît à Bruxelles, c’est dans le petit village d’Ainières (Franses-lez-Anvaing) qu’Idès Cauchie grandit auprès de sa grande tante, exploitante agricole. Après son école primaire, il retrouve Bruxelles où se déroulent des humanités et l’Université. Licencié en Sciences vétérinaires, Idès Cauchie vient s’installer à Ellezelles en 1975, dès la fin de ses études, pour y exercer son métier. Rapidement, il s’implique dans la vie de la « cité des Sorcières ». Sportif, il est attiré par le football et la balle pelote. Musicien de longue date, il accepte de présider la Fanfare Les Amis réunis à partir de 2007 ; amateur de la langue wallonne, acteur, il est parmi les fondateurs du cabaret wallon d’Ellezelles, émanation des Amis réunis, dont il anime les revues qu’il accepte de présider à partir de 2008.
Sollicité pour prendre place sur les listes électorales, il prend le relais de son épouse active au sein de la section locale du PSC quand il accepte en octobre 2000. En 1994, le PSC local avait réussi à profiter de l’éclatement du cartel PS-MR, pour s’associer au PS ; le PSC confirme en octobre 2000 avec 25,3% et 4 sièges, qui se transforme en 35,6% et 7 sièges en 2006 : de troisième parti, le cdH parvient à détrôner le PS (5, -2) et le MR (5, -1) et sa tête de liste, Idès Cauchie, dépasse les 1.000 voix de préférence en 2006.
Élu conseiller communal en 2000, il entre d’emblée dans le Collège en tant qu’échevin des Travaux publics, de l’Agriculture et des Cimetières. Alliés depuis 1994, cdH et PS restent partenaires en 2006 quand Idès Cauchie succède à Michel Rasson comme bourgmestre ; il est aussi en charge de l’État-civil, de la Police et du Personnel. En 2012, la progression du cdH est telle qu’il fleurte avec la majorité absolue (8 s. sur 17), tandis qu’Idès Cauchie atteint 1.210 vp, soit deux électeurs cdH sur trois qui ont voté pour lui.
Cette notoriété, Cauchie la met au service du cdH lors des scrutins fédéraux et régionaux. Septième candidat à la Chambre en 2007 (4.553 vp) et cinquième en 2010 (3.850 vp) dans le Hainaut, il est premier suppléant en juin 2009 (2.903 vp) dans la circonscription de Wallonie picarde. Le décès de Damien Yzerbyt l’amène à prêter serment au Parlement wallon le 5 février 2014, à quelques semaines de la fin de la législature. Membre de la Commission des Travaux publics, de l’Agriculture, de la Ruralité et du Patrimoine, il siège au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles au sein de la Commission de la Jeunesse et de l’Aide à la Jeunesse. Troisième effectif lors du scrutin du 25 mai 2014 (3.405 vp), il signe le 2e score de la liste, mais l’effet « cases de tête » bénéficie à la candidate placée deuxième, Véronique Waroux.
Membre du Conseil de Développement de la Wallonie picarde, de la Commission de gestion du Parc naturel du Pays des Collines, du GAL, Idès Cauchie poursuit son mandat de bourgmestre.

Centre d’archives privées de Wallonie, Institut Destrée, Revues de Presse -2014

conseiller communal d’Ellezelles (2000-)
échevin (2000-2006)
bourgmestre (2006-)
député wallon (2014)

Marie Dewez - Paul Delforge, décembre 2014