Marie-Rose Cavalier-Bhon

Florée 18/09/1948

Députée wallonne : *2000-2004

Gardienne ONE, militante Écolo, élue conseillère communale d’Assesse en octobre 1994, Marie-Rose Cavalier-Bohon est suppléante au scrutin régional wallon de 1999, à Namur. Lorsque Philippe Defeyt accède au secrétariat général d’Écolo, elle le remplace au Parlement wallon, tout en démissionnant à son tour de son mandat communal. Membre des Commissions de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Énergie (2000-2004), elle parvient à faire adopter une proposition de décret portant sur la protection des abeilles juste avant la fin de la législature.
Candidate pour la dernière fois aux communales de 2006 à Assesse, sur une liste dissidente d’Écolo (OSER), elle développe surtout une action militante tant en faveur du retrait du Mécanisme européen de stabilité, que contre la vaccination obligatoire contre la grippe H1N1, ou que contre les politiques d’austérité. Cofondatrice du « Rassemblement R » qui présente des listes au scrutin de 2014, elle est candidate à Namur aux élections régionales pour défendre un programme où figure notamment la décroissance.

Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 90-91 - Centre d’archives privées de Wallonie, Institut Destrée, Revues de Presse 2009-2014

conseillère communale d'Assesse (1995-2000)
députée wallonne (2000-2004)

Paul Delforge, décembre 2014