Robert Conrotte

Musson 14/06/1923, Athus 22/09/1995

Député wallon : 1974-1977 ; 1980-1981

Ouvrier aux minières de Musson, militant syndical, Robert Conrotte devient un permanent de la CSC d’Arlon (1948) avant d’être nommé responsable provincial CSC pour la métallurgie (1960). Particulièrement attentif aux questions touchant à l’économie de la province du Luxembourg, il se consacre de longue date à la défense des intérêts des ouvriers transfrontaliers, notamment via des œuvres sociales chrétiennes. Par ses interventions, il parvient à obtenir pour les sidérurgistes transfrontaliers le même statut que celui des mineurs. Vice-président de la Société de diversification du bassin luxembourgeois, il participe à la reconversion de l’ancienne sidérurgie d’Athus.
Sénateur provincial PSC du Luxembourg (1971-1987) durant plus de 15 ans, il est membre du Conseil régional wallon provisoire (1974-1977) dont il a voté les dispositions. Jusqu’en 1975, il est d’ailleurs premier vice-président de cette assemblée wallonne. En mars 1980, il est désigné comme représentant du PSC au sein du Conseil économique régional de Wallonie (1980-1983). De 1980 à 1981, il siège au Conseil régional wallon dont il a voté la création en adoptant les lois d’août 1980. Il en est le premier vice-président, aux côtés de Léon Hurez, abandonnant le secrétariat du bureau du Conseil de la Communauté française (1979-1980). Sa participation aux travaux de l’assemblée wallonne est de courte durée. En tant que sénateur provincial, il ne peut plus y siéger après le scrutin de novembre 1981. En 1985, il est brièvement désigné comme secrétaire du bureau du Sénat (1985), avant d’en devenir questeur (1985-1987). Il est encore conseiller communal d’Arlon (1983-1989).

Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 118

sénateur provincial du Luxembourg (1971-1987)
membre du Conseil régional wallon provisoire (1974-1977)
membre du Conseil régional wallon (1980-1981)
conseiller communal d’Arlon (1983-1989)

Paul Delforge, décembre 2014