Claudette Coorens

Charleroi 15/09/1940, Charleroi 25/03/1993

Députée wallonne : 1981-1985

Docteur en Médecine de l’Université libre de Bruxelles (1965), Claudette Coorens établit son cabinet dans la région de Charleroi. Conseillère communale socialiste de Jumet élue en 1970, elle est désignée comme échevin en 1974. Elle conserve ce mandat après la fusion des communes et est la seule femme d’un collège de onze membres présidé par Lucien Harmegnies. Elle est en charge de la Santé publique (1977-1982). Elle redevient ensuite conseillère communale, avant de renoncer à son mandat pour raison de santé (1983-1991).
Sénatrice élue directe en 1981, Cl. Coorens participe aux travaux du Conseil régional wallon entre 1981 et 1985. Sénatrice provinciale du Hainaut (1985-1991), elle ne siège plus dans les assemblées fédérées. Son activité politique se concentre surtout sur le dossier de la dépénalisation partielle de l’avortement.

Cfr Encyclopédie du Mouvement wallon, Parlementaires et ministres de la Wallonie (1974-2009), t. IV, Namur, Institut Destrée, 2010, p. 123

conseillère communale de Jumet (1971-1976) puis de Charleroi (1977-1991)
échevine (1974-1982)
sénatrice (1981-1985)
membre du Conseil régional wallon (1981-1985)
sénatrice provinciale du Hainaut (1985-1991)

Paul Delforge, décembre 2014